Pluriels déroutants

Pluriels déroutants En général, les mots qui se terminent en « -al » ont des pluriels en « -aux ». Ex : Des collaborateurs loyaux.   Il existe pourtant certaines exceptions qui font leur pluriel en « -als » : aval, bal, bancal, carnaval, cérémonial, chacal, fatal , festival, mistral, natal, naval, récital, régal. Ex : Des chantiers navals.   Certains acceptent même les deux orthographes : austral, […]

Lire la suite


sans, pas de, plus de

Expressions figées Certaines expressions figées sont naturellement invariables en français. C’est le cas notamment de « sans doute » ou « sans façon » qui ne prennent jamais la marque du pluriel. Il est donc plus aisé d’éviter les fautes d’orthographe en ce qui les concerne.   « sans », « pas de » et « plus de » Dans une phrase négative avec ces mots, le […]

Lire la suite


Genres déroutants

Genres déroutants Les genres sont parfois surprenants. Parmi les mots masculins qui peuvent surprendre, on peut citer : alvéole, amalgame, ambre, amiante, antidote, antipode, apogée, après-midi, armistice, augure, cerne, chrysanthème, effluve, entracte, esclandre, granule, haltère, hémisphère, insigne, intervalle, ovule, pétale, solde, tentacule, termite, testicule, etc.   Parmi les mots féminins qui peuvent surprendre, on peut citer : […]

Lire la suite


Les nombres

Les nombres Certains nombres posent des problèmes. Mille est invariable, qu’il soit utilisé seul, précédé ou suivi d’autres chiffres. Ex : Deux mille. Deux mille cinq cents.   Vingt et cent sont invariables s’ils sont utilisés seuls ou suivis d’autres chiffres. En revanche ils prennent l’accord en nombre s’ils sont uniquement précédés d’autres chiffres. Ex : Vingt et […]

Lire la suite


Accords des participes passés

Accords des participes passés Avec l’auxiliaire « être », on accorde le participe passé avec le sujet auquel il se rapporte. Les participes passés fonctionnent alors comme des adjectifs et prennent la marque du féminin et du pluriel si nécessaire. Ex : Elles sont venues.   Avec l’auxiliaire « avoir », on n’accorde pas le participe passé avec le sujet mais, […]

Lire la suite


Les auxiliaires

Les auxiliaires Choisir les bons auxiliaires « être » ou « avoir » pour former un temps composé est essentiel afin d’éviter les fautes d’orthographes. « Être » s’utilise avec les verbes pronominaux ainsi que : entrer, sortir, monter, descendre, aller, venir, partir, rester, arriver, passer par, naître, mourir, tomber, retourner, ainsi que leurs dérivés.   Aussi faut-il se souvenir de ce choix pour […]

Lire la suite